CFA-OIM-CI-18-2022_01 Consultant(e) / Etude Observatoire Environnementale

Poste : 01 Consultant(e)/ Etude Observatoire Environnementale
Lieu d’affectation : Côte d’Ivoire
Type de contrat : Consultance
Date de début : Dès que possible
Date de clôture : 10 janvier 2023

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Créée en 1951, l’OIM est l’organisation intergouvernementale de premier plan dans le domaine des migrations et travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM s’emploie à promouvoir une migration humaine et ordonnée au profit de tous. Elle le fait en fournissant des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants.

Alors que de plus en plus d’efforts sont consacrés à une meilleure compréhension de l’interdépendance entre migration, environnement et changement climatique (MECC) en Côte d’Ivoire, l’existence et la disponibilité de données qualitatives et quantitatives sur ce lien restent limitées, ce qui empêche les acteurs et les principaux ministères de fonder leur intervention stratégique de manière informée.

C’est dans cette perspective que s’inscrit le projet multidisciplinaire African Regional Migration Program (ARMP). En proposant d’outiller les principaux acteurs et institutions intervenant en matière de migration et d’environnement, il vise à contribuer à la fabrique de politiques publiques adaptées aux réalités et besoins des communautés en Côte d’Ivoire et orientées vers l’action concrète*.*

Basé sur les résultats de cette étude, l’ARMP propose d’organiser un atelier de renforcement de capacités spécialisé sur la mobilité humaine dans le contexte du changement climatique et de la dégradation environnementale avec les parties prenantes, notamment les autorités nationales et locales. Enfin, les résultats de l’étude soutiendront l’intégration de la mobilité humaine dans les principales politiques nationales en matière de climat et environnement.

C’est dans ce cadre que l’OIM recrute un(e) Consultant(e) / Etude Observatoire Environnementale qui travaillera sous la supervision générale du Chef de Mission de l’OIM Côte d’Ivoire et sous la supervision directe de la Chargée de Projets.

DESCRIPTION DU POSTE

  1. Résultat tangible et mesurable, date de livraison et détails sur la façon dont les travaux doivent être livrés

Sur la base des connaissances existantes sur les dynamiques migratoires en Côte d’Ivoire, le/la consultant(e) analysera le contexte environnemental et l’impact sur les tendances migratoires internes et sous-régionales, en tenant compte de la dimension de genre. Le/la consultant(e) rédigera un document de recherche basé sur une revue documentaire et une étude de terrain, mettant en évidence les défis à relever, à savoir l’identification des risques environnementaux et leurs éventuels impacts sur la migration, ainsi que les politiques[1] environnementales ayant un impact sur la gouvernance migratoire. Par ailleurs, une analyse des bonnes pratiques en termes de résilience climatique et environnementale des territoires sera menée. Ce document de recherche sur le lien entre migration, environnement et changement climatique, sensible au genre, sera diffusée auprès du gouvernement ivoirien et de ses partenaires aux fins d’informer la décision publique.

Résultat :

Une étude préliminaire sur le lien entre la migration, l’environnement et le changement climatique, sensible au genre, est réalisée et est diffusée au gouvernement ivoirien et à ses partenaires.

Entre autres, l’étude s’intéressera aux axes suivants, avec une perspective genre :

  • L’impact de la dégradation environnementale et du changement climatique sur la mobilité humaine en Côte d’Ivoire ;
  • L’impact des désastres et catastrophes sur la mobilité humaine en Côte d’Ivoire ;
  • L’impact de la disponibilité des ressources naturelles sur la mobilité humaine en Côte d’Ivoire;
  • Les solutions, initiatives vertes et stratégies de résilience mises en place par la population en Côte d’Ivoire, la diaspora ivoirienne et le gouvernement ivoirien.
  • Identification des opportunités d’action.

Les thèmes des activités génératrices de revenus et des services écosystémiques seront présents de manière transversale dans l’étude.

Trois principaux résultats sont prévus pour le programme ARMP, atteints à travers la mise en œuvre d’activités en Côte d’Ivoire du 1er octobre 2022 au 31 août 2025. La présente consultance s’inscrit plus précisément comme partie de l’activité du résultat trois du programme ARMP « Les acteurs gouvernementaux disposent des outils et des connaissances nécessaires pour mieux répondre aux flux migratoires, qui découlent des crises, des catastrophes, des crises d’origine humaine et des effets du changement climatique. », notamment la première activité « Mener une étude nationale pour établir un profil de la Côte d’Ivoire sur la mobilité humaine dans le contexte du changement climatique, de la dégradation de l’environnement et des catastrophes afin d’identifier les possibilités d’intégrer la mobilité humaine dans les principales politiques climatiques nationales. »

Par ailleurs, une analyse des bonnes pratiques en termes de résilience climatique et environnementale des territoires sera menée. Le rapport de recherche complet sur le lien migration, environnement et changement climatique en Côte d’Ivoire sera présenté lors d’un atelier réunissant des experts et des partenaires gouvernementaux.

Plus spécifiquement, l’étude visera à :

  • Faire une revue documentaire : examiner et analyser des données et des recherches existantes sur la migration, l’environnement et le changement climatique et l’adaptation en Côte d’Ivoire ;
  • Cartographier et analyser des documents politiques et juridiques sur les migrations, l’environnement et le changement climatique, y compris une analyse des besoins, ainsi que des plans de développement et de réduction des risques de catastrophe ;
  • Recherche de terrain : afin de compléter les résultats de la revue documentaire, organiser des entretiens ouverts et des groupes de discussion avec les communautés ainsi qu’avec les principaux acteurs identifiés ;
  • Fournir un aperçu des vulnérabilités environnementales et des changements climatiques, et des populations les plus à risque par le biais de recherches existantes, d’entrevues avec des informateurs clés et de la cartographie de la vulnérabilité ;
  • Inventorier et cartographier les meilleures pratiques, solutions et initiatives mises en œuvre en Côte d’Ivoire en réponse aux vulnérabilités précédemment identifiées ;
  • Formuler des recommandations sur la façon de mieux intégrer la migration en tant que stratégie d’adaptation aux changements environnementaux et climatiques aux niveaux national et local et au sein des politiques publiques en cours de développement, comme la Politique Migratoire Nationale.

Le consultant sera embauché pour livrer sur une base de paiement en 3 versements suivant réception des livrables fournis :

Activité 1 :

Tache :

  • Élaborer un rapport de démarrage décrivant le plan de travail détaillé et la méthodologie ;
  • Développer des outils de recherche.

Livrable :

  • Rapport de démarrage + outils de recherche

Date de livraison : 28 février 2023

Paiement : 30%

Activité 2 :

Tache:

  • Collecter des informations et des données à travers une revue documentaire des études existantes, cartographie des documents politiques et juridiques sur les migrations, l’environnement et le changement climatique ;
  • Développer et soumettre une base de données des acteurs clés de la migration dans les zones identifiées pour le projet.

Livrable :

  • Premier draft du rapport + base de données des principaux acteurs de la migration

Date de livraison : 31 mai 2023

Paiement : 40%

Activité 3 :

Tache :

  • Présenter les résultats et recommandations du rapport final à l’OIM ;
  • Réviser le rapport final et intégrer les commentaires et suggestions ;
  • Rédiger le résumé exécutif du rapport.

Livrable :

  • Rapport final et le résumé exécutif

Date de livraison : 31 juillet 2023

Paiement : 30%

2. Indicateurs de performance pour l’évaluation des résultats

  • Qualités des livrables fournis par le/la Consultant(e).

PROFIL

Education

  • Diplôme universitaire en sciences sociales, études environnementales ou dans un domaine connexe d’une institution académique accréditée[2], avec au minimum 5 ans d’expérience professionnelles pertinente.

Expériences

  • Compétences vérifiables en planification, soutien institutionnel et élaboration de politiques (migration, environnement et changement climatique est un atout) ;
  • Un doctorat serait un avantage ;
  • Connaissance de l’Union Africaine, de la CEDEAO ainsi que de leurs cadres institutionnels sur les migrations ;
  • Expérience vérifiée minimale de 7 ans dans la recherche sur les migrations, en particulier dans le contexte du changement climatique et de la dégradation de l’environnement, études de durabilité, relations internationales ;
  • Expérience avérée dans la conduite d’études et / ou de publications sur les migrations, l’environnement et le changement climatique.

Langues

  • Maîtrise orale et écrite du Français
  • Connaissance de l’Anglais

Valeurs :

  • Inclusion et respect de la diversité : respecte et encourage les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dès que possible.
  • Intégrité et transparence : respecte des normes éthiques hautes et agit conformément aux principes/règles et aux normes de conduite de l’Organisation.
  • Professionnalisme : fait preuve de capacité à travailler de manière calme, compétente et engagée et fait preuve de jugement pour relever les défis quotidiens.

Compétences clés :

  • Travail d’équipe : Contribuer activement à un environnement d’équipe efficace, collégiale, et agréable ;
  • Fournir des résultats : produit et fournit des résultats de qualité de manière opportune et axée sur le service ; est orienté vers l’action et engagé à atteindre les résultats convenus.
  • Apprentissage continu : démontrer un intérêt pour l’amélioration de ses compétences et celles de ses collègues ;
  • Responsabilité : accepter et émettre des critiques constructives ;
  • Communication : écouter et communiquer clairement, en s’adaptant à son public ;

Notes

Les candidat(e)s doivent adhérer aux principes de protection des données de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) (IN/138) et maintenir la confidentialité. L’embauche sera soumise à une certification que les candidats sont médicalement aptes pour l’emploi envisagé et à la vérification du statut de résident, du visa et des autorisations par le gouvernement concerné, le cas échéant et aux autorisations de sécurité.

[1] Politiques nationales si existantes, sous-régionales et régionales”

[2] Liste des institutions académiques accréditées du World Higher Education Databasehttps://www.whed.net

COMMENT POSTULER

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre leurs candidatures par message électronique à l’adresse [email protected] avec en objet : “CFA-OIM-CI-18-2022-“. Les candidatures doivent comporter : un CV détaillé et une lettre de motivation dans un fichier unique ;

La date limite de réception des candidatures est : 10-janv.-23

Seul(es) les candidat(es) présélectionné(es) seront contacté(es)

Période de publication :

Du 28-déc.-22 au 10-janv.-23.

" Attention !!! NE DONNEZ AUCUNE SOMME D'ARGENT pour obtenir un emploi sur Projobivoire  au risque de vous faire arnaquer ! Pour signaler une offre, écrivez nous via WhatsApp ici

Informations complémentaires

Partager cette offre d'emploi
Infos sur l'Entreprise
  • Total d'offre(s) 4 Offres
  • Secteur d'activité ONG


Articles les plus vus